Machrie Moor 6th release : whisky d’Arran
Le Thor-Boyo
Talisker
The Balvenie
Lagavulin

The Balvenie

Le Balvenie “Cuban selection” de 14 ans d’âge (43°)

Rappelons que la distillerie Balvenie est située à Dufftown, dans le Speyside ; et que, comme nous l’avons signalé dans la rubrique consacrée à cette région, elle continue, d’une part, à faire elle-même son malt, mais, qui plus est, le fait encore à l’ancienne, en remuant manuellement l’orge sur les aires de maltage. Elle revendique ainsi le titre de “only single malt still handcrafted the traditional way“: seul single malt encore fabriqué à la main de façon traditionnelle.

Pour ce coup de cœur, nous avons donc retenu le “Cuban selection”

The Balvenie

Le maître de chais, David Stewart, fait vieillir son whisky pendant quatorze ans dans des fûts de chêne traditionnels. Ce n’est qu’en fin de maturation que, pendant plusieurs mois, le breuvage va s’imprégner des arômes développés par des fûts ayant eux, précédemment contenu du rhum cubain.

  • La couleur est ambrée, soutenue.
  • Le nez marie harmonieusement des arômes de fruits frais venant de l’élaboration du whisky lui-même, à des notes de caramel apportées par le vieillissement.
  • La bouche est ronde. Elle confirme les impressions olfactives : on y retrouve la douceur des notes boisées du chêne, auxquelles viennent se mêler des saveurs de vanille et de miel.
  • La finale est longue, et révèle des saveurs épicées.

C’est sans aucun doute, sinon le meilleur produit de la distillerie, à tout le moins le meilleur rapport qualité  /prix, pour qui veut découvrir le Balvenie.
Comptez entre 30 et 40 euros en grande surface. Il est possible malgré tout de le trouver à moins de trente euros lors de foires aux whiskies organisées par les grandes enseignes, soyez vigilants !

L’honnêteté intellectuelle nous commande malgré tout de vous présenter quelques autres produits de la distillerie :

The Balvenie doublewood

12 ans d’âge
Elevé dans deux types de bois, ce qui lui permet d’acquérir son caractère unique. (dans les 40 €)

The Balvenie single barrel first fill

12 ans d’âge
Mis à vieillir pendant 12 ans, exclusivement dans un fût de bourbon de premier remplissage importé d’Amérique. (autour de 50 €)

The Balvenie single barrel

15 ans d’âge
Fruit d’une distillation unique et vieilli dans un seul et même fût de chêne traditionnel. (70 à 80 €)

The Balvenie doublewood

17 ans d’âge
Grand-frère du doublewood 12 ans d’âge. (80 à 90 €)

The Balvenie portwood

21 ans d’âge
Pour le créer, David Stewart a eu recours à un assemblage de Balvenie rares, vieillis dans des fûts ayant abrité des portos prestigieux. (dans les 120 €)

The Balvenie thirty

30 ans d’âge
Un single malt rare et particulièrement fin, pour lequel la maison ne sélectionne que des fûts exceptionnels. (plus de 400 €)

Et enfin, pour ceux qui viennent d’hériter, signalons aussi l’existence de deux produits exceptionnels : notre souci d’information nous oblige à en parler, mais la pudeur nous conduit à ne pas en mentionner les prix

Les “ultimes” whiskies de la distillerie

The Balvenie fourty, 40 ans d’âge et The Balvenie fifty, 50 ans d’âge. (se faire une idée du prix à partir du 30 ans…)

Pour celles et ceux qui les avaient manqués, retrouvez nos deux premiers coups de coeur qui étaient le Lagavulin (16 ans d’âge), et le Talisker (10 ans d’âge).

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*