Le Thor-Boyo

Eh oui ! Faisant fi des accusations de chauvinisme que cela pourrait nous valoir, nous avons décidé de mettre à l’honneur cette fois un whisky 100 % français : le Thor Boyo (42 °, 3 ans d’âge) produit par la brasserie Northmaen, en Normandie.

Un mot sur la distillerie :

Sise à La Chapelle Saint-Ouen, à 35 kilomètres au nord-est de Rouen, cette ferme-brasserie a vu le jour quand, en 1997, Dominique et Frédérique Camus y ont lancé la production de leur bière sur lie : la Northmaen.

thor-boyo

Quelques années plus tard, ils décident d’attribuer une utilisation supplémentaire à l’orge cultivée sur place : ainsi naît le premier whisky normand. Les origines vikings sont encore revendiquées dans le nom de leur boisson (de même que son enracinement dans le terroir : il s’agit d’un whisky fermier) : chacun sait que Thor est une divinité scandinave, on l’on ne se perd pas trop en conjectures pour imaginer comment l’appellation a pu être finalisée !

Le whisky lui-même :

  • La couleur est celle de l’or.
  • Le nez – et ici commence la parfaite singularité de ce whisky – dans lequel se dévoilent également quelques effluves de bois et de lavande, est marqué par des arômes floraux délicats au milieu desquels domine la pomme.
  • La bouche amplifie encore cette sensation unique de pomme, laquelle ne masque pas complètement d’autres saveurs, florales, mais confère au breuvage un caractère tout à fait inédit, comme si ce whisky, qui en reste bel et bien un, avait emprunté au calvados ce qu’il a de plus subtil.
  • Une finale assez longue, mais douce, vanillée.

Compter un peu plus de 40 euros, ce qui peut paraître un peu excessif, mais ce produit tout à fait original mérite d’être découvert.

Il existe deux autres versions :

  • Le Sleipnir : 44°, huit ans d’âge
  • Le Brut de fût : 59°, cinq ans d’âge

Ces whiskies n’ont qu’un défaut : il est difficile d’en trouver hors des frontières de Normandie, même si le site (http://www.northmaen.com) mentionne un point de vente à San Francisco !

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 2 Average: 5]

4 réflexions sur “Le Thor-Boyo”

  1. Le breuvage porte bien son nom….Amateurs de whisky s’abstenir.
    Pour apprécier il fallait avoir les muqueuses brûlées. Où retrouvez vous le gout de vanille ?
    calvados où whisky ? changez de fûts……

    Je n’en démords pas : aucune comparaison à faire avec les whisky bretons!!!!

    Pourtant : j’adore la Normandie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*