Machrie Moor 6th release : whisky d’Arran
Le Thor-Boyo
Talisker
The Balvenie
Lagavulin

Trouver un bon whisky accessible

Bon whisky pas cher : découvrez où, comment et lequel acheter

Nous allons répondre à une question, peut-être a posteriori d’ailleurs, puisque les fêtes de Noël et du nouvel an sont passées depuis un petit moment maintenant, mais si vous vous l’êtes posée à cette occasion, ou une autre d’ailleurs, il y a fort à parier que vous vous la poserez encore prochainement : comment acheter un bon whisky pas cher ?

Si vous êtes amené(e) à vous poser la question, c’est très probablement parce que vous connaissez un amateur de grand whisky et que vous aimeriez lui faire plaisir avec un bon single malt, mais que vous n’avez pas pour autant une tirelire extensible et que vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter une bouteille à un prix prohibitif. De ce fait, voici quelques conseils pour pouvoir trouver, parmi quelques bons whiskies pas trop chers, la bonne bouteille, celle qui saura ravir la personne à qui vous l’offrez.

talisker-slider

Où trouver un bon whisky pas cher ?

Déjà, la première chose à faire pour pouvoir diminuer drastiquement le prix de votre bouteille est d’utiliser pleinement la puissance des centrales d’achat des grandes surfaces. Ces dernières peuvent « casser les prix » à un point où aucun caviste ne pourra s’aligner. Ensuite, il ne faut pas hésiter à s’y prendre à l’avance. Vous trouvez souvent en période de fête des coffrets de whisky avec un verre à whisky inclus, ou avec un petit livre sur la distillerie qui l’a produit. Si ces offres promotionnelles peuvent attirer certaines personnes, méfiez-vous toutefois de l’apparat. Beaucoup d’offres de ce type sont taillées pour attirer le client et le pousser à l’achat, mais ne sont pas toujours intéressantes. En revanche, vous pouvez profiter pleinement de certaines foires aux whiskies proposées par les grandes surfaces. Le fait qu’il s’agisse d’un achat en grande surface et qu’il s’agisse d’une foire au whisky ne signifie aucunement que ce dernier ne sera pas de qualité.

Comment trouver une bonne bouteille de whisky pas chère ?

Si vous avez l’habitude de consulter ce site Internet – mais si ce n’est pas le cas vous allez bien vite le découvrir –  nous accordons quasi-exclusivement notre critère de qualité à un whisky sur la base de son essence. Ainsi nous pensons, comme la très grande majorité des amateurs et des spécialistes en la matière, qu’un bon whisky est un single malt. Certains blends peuvent se laisser boire, mais nous accordons ici comme partout ou presque, nos faveurs aux single malts. Pour trouver un bon whisky pas cher, nous vous conseillons donc de choisir votre bouteille parmi les single malts dont les prix sont les moins élevés. Nous vous donnons ci-dessous dix exemples susceptibles de faire plaisir en fonction des goûts de la personne à qui vous allez offrir votre bouteille. Maintenant, pour être sûr de faire mouche, il est préférable d’essayer de connaître un minimum les goûts de la personne à qui vous allez offrir la bouteille, car il existe de grandes différences de goûts entre les différents single malts : tourbé, fruité, etc.

Quelques exemples de single malts abordables

Nous n’allons vous donner ici que des bouteilles que vous pouvez trouver à moins de 35 € (au moment où nous écrivons ces lignes en ce 3/05/2014). Rappelons que même si nous sommes bien loin des sommes astronomiques que peuvent atteindre certains single malts qui franchissent allègrement la barre du millier d’euros, nous sommes aussi parfaitement conscients que trente-cinq euros cela représente tout de même une somme non négligeable. Nous avons donc choisi cette limite tout en sachant que si vous profitez comme nous l’avons dit ci-dessus des foires au whisky, vous pourrez bénéficier de réduction substantielles et parfois vous approcher plus près des 20 / 25euros, rendant votre bonne bouteille plus accessible encore.

Notre Top 10, 10 single malts à moins de 35€

Précisons avant de les lister qu’il s’agit d’une sélection de single malts mais que ces derniers ne sont pas classés par ordre de préférence entre eux.

  • Aberlour 10 ans d’âge, 40° (Speyside)

Le single malt Aberlour dans sa version 10 ans d’âge est l’un des single malts les moins  chers du marché. Il n’est pas dénué d’intérêt pour autant et présente des notes légèrement boisées et épicées qui ne sont pas désagréables.

  • Cragganmore 12 ans, 40° (Speyside)

Un nez fruité, des arômes de miel, d’herbes fraîches et de fleurs, et tout au long de la dégustation, un subtil caractère marin, avant une finale fumée douce amère.

  • Glenkinchie 12 ans, 43° (Lowlands)

Assez léger, relativement sec. Un nez dominé par la vanille et les fleurs coupées, une bouche florale et un peu salée, une finale subtilement fumée.

  • Knockando 12 ans, 43° (Speyside)

Un nez doux et fruité (amandes, agrumes), puis, en bouche, des notes de céréales pour débuter, qui cèdent la place à des nuances de fruits secs, et enfin une finale souple et agréable.

  • Glenmorangie 10 ans, 40 ° (Highlands du Nord)

Fin, élégant, le single malt le plus vendu outre-manche, et ce n’est pas un hasard : des notes de fruits, d’herbes et de fleurs, notamment d’agrumes, et de vanille. Le produit idéal pour découvrir un single malt.

  • Bowmore 12 ans, 40° (Islay)

Le moins cher des Islay, idéal pour découvrir ce type de whisky, fortement tourbé, même si celui-ci n’est pas le plus puissant du genre. Un nez fumé et floral, une bouche iodée, une finale longue, salée et tourbée.

  • Glen Deveron 10 ans, 40 ° (Highlands orientales)

Produit par la distillerie MC Duff, un malt léger, à la couleur or très soutenue, tout en douceur, très populaire sans doute parce que très bon marché.

  • Glenfiddich 12 ans  Special Reserve 40° (Speyside)

Le pionnier ! Devenu le malt le plus vendu dans le monde, il est celui à qui l’on doit la renaissance des single malts dans les années 70. Un nez frais et léger, des arômes de fruits, de foin et d’orge maltée.

  • Cardhu 12 ans, 40° (Speyside)

Un belle couleur ambre soutenue, un nez fruité, des saveurs boisées de vanille et de chocolat, un malt tout en rondeur, caractéristique du Speyside ; la bouteille qu’on peut offrir sans risque de se tromper.

  • Le Laphroaig 10 ans, 40° (Islay)

Avant dernier single malt de notre top 10, sans doute le tarif le plus élevé des dix donnés en exemple, le Laphroaig 10 ans d’âge qui se situe souvent, en temps normal, tout juste dans les trente-cinq euros. Attention toutefois avec ce dernier,  il ne laisse pas indifférent, s’il plaît énormément aux amateurs, son goût de tourbe très prononcé ne plaira pas forcément à tous. Vous devrez sonder discrètement votre récipiendaire.

  • Le Talisker 10 ans, 45,8° (Skye)

Rappelons que Le Talisker 10 ans d’âge, qui fait l’objet d’un article dans la rubrique coup de cœur du moment (que vous pouvez lire ici) et dont la photographie illustre ce billet entre lui aussi dans cette catégorie.

Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 2 Average: 3.5]

4 réflexions sur “Trouver un bon whisky accessible”

  1. merci pour cette liste super bien faite qui va bien m’aider a choisir un whisky pour mon frère. j’avoue que j’étais un peu perdue mais maintenant j’y vois plus clair.

  2. Bonjour Ariel,

    Merci pour votre commentaire. C’est dans cette optique que la liste a été conçue, content qu’elle ait pu vous aider.

    Cdt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*